« Livre des Esprits
Cadeau de Dieu aux hommes,
Ouvrage fondamental de la révélation spirite »

« Le Livre des Esprits  contient les principes de la doctrine spirite sur l’immortalité de l’âme, la nature des Esprits et leurs rapports avec les hommes ; les lois morales ; la vie présente ; la vie future et l’humanité .»

Le Livre des Esprits est l’ouvrage majeur du Spiritisme car il pose les fondements  d’une nouvelle Révélation divine, qui vient compléter les précédentes (Judaïsme ; Christianisme ; Islam pour l’Occident et l’Asie). De plus il renferme les bases fondamentales de la doctrine spirite, sous ses différents aspects philosophiques, moraux et scientifiques,  qui seront développés dans les ouvrages ultérieurs de la codification spirite. Sa date de parution (1857) marque la naissance du Spiritisme en tant que doctrine philosophique et morale, ainsi que du mouvement spirite. 

C’est un ouvrage qui apporte des réponses essentielles aux questions que chacun peut se poser sur le sens de l’existence, de la souffrance, de la mort, auxquelles aucune philosophie, ni religion ne répond d’une manière aussi précise. C’est un ouvrage consolateur par excellence car il répond d’une manière rationnelle à des questions existentielles fondamentales. Aussi peut-on le conseiller à tous ceux qui cherchent un sens à l’existence :

« A tous les déshérités de la terre, à tous ceux qui marchent ou qui tombent en arrosant de leurs larmes la poussière du chemin, nous dirons : Lisez le Livre des Esprits, cela vous rendra plus forts. Aux heureux aussi, à ceux qui ne rencontrent  sur leur route que les acclamations de la foule ou les sourires de la fortune, nous dirons : Etudiez-le, il vous rendra meilleurs. (…) Etes-vous homme d’études et possédez-vous la bonne foi qui ne demande qu’à s’instruire ? Lisez le Livre premier sur la doctrine spirite. Etes-vous rangé dans la classe des gens qui ne s’occupent que d’eux-mêmes, font, comme on dit, leurs petites affaires tout tranquillement et ne voient que leurs intérêts ? Lisez les lois morales. Le malheur vous poursuit-il avec acharnement, et le doute vous entoure-t-il parfois de son étreinte glacée ? Etudiez le Livre troisième : Espérances et consolations. Vous tous qui  avez de nobles pensées au cœur et qui croyez au bien, lisez le livre tout entier. »
(Extrait de la Revue Spirite de  janvier 1858. L’auteur est un journaliste non spirite qui réalise un article sur Le Livre des Esprits, qu’Allan Kardec cite intégralement.) 

Allan Kardec fait paraître la 1er édition du Livre des Esprits en 1857. Une deuxième édition largement complétée paraît en 1860. C’est cette dernière qui est constamment rééditée depuis lors. L’ouvrage est réédité quinze fois du vivant de l’auteur, et sans cesse depuis, ce qui atteste de son succès. C’est l’un des ouvrages actuellement le plus vendu dans le monde.


La particularité du Livre des Esprits, c’est qu’il est fondé sur une collaboration entre les Esprits supérieurs et Allan Kardec. Ainsi dès la première page il est précisé que ce livre contient les principes de la doctrine spirite « selon l’enseignement donné par les Esprits supérieurs à l’aide de divers médiums,  recueillis et mis en ordre par Allan Kardec ."  Dans les prolégomènes, il est rajouté : « Ce livre est le recueil de leur enseignement ; il a été écrit par l’ordre et sous la dictée d’Esprits supérieurs pour établir les fondements d’une philosophie rationnelle (…) ; il ne renferme rien qui ne soit l’expression de leur pensée et qui n’ait subi leur contrôle. »
( A. Kardec, Le Livre des Esprits, éditions Vermet, Paris, 1981, p. XXXII.)

Ce livre est constitué de 1019 questions posées par Allan Kardec, auxquelles  ont répondu les Esprits supérieurs  lors de réunions médiumniques, par l’intermédiaire de médiums.


Cet ouvrage a été traduit en de nombreuses langues afin de rendre cette révélation accessible à tous (portugais ; espagnol, japonais, espéranto, allemand ). Dernièrement des traductions ont été réalisées en russe, en polonais, en allemand, en suédois et en arabe.


Page de couverture de l’édition du Livre des Esprits en arabe, datant de 2006.

 

Lors de la commémoration du 150ème anniversaire du Livre des Esprits par l’Institut Amélie Boudet, les Esprits instructeurs ont souhaité donner un enseignement sur le Livre des Esprits et sa portée, par le biais d’un message psychographié, dont le contenu est le suivant :

« Le Livre des Erudits

Le Livre des Esprits contient l’enseignement divin révélé par les Esprits supérieurs sous l’égide de l’Esprit de Vérité. On peut considérer que tous ceux qui ont lu et compris l’enseignement des Esprits supérieurs sont des érudits dans le sens où ils ont eu accès à la vérité, à une révélation d’ordre divin. Mais alors il ne suffit pas seulement de rester un érudit. La deuxième étape, c’est l’application de cette vérité à sa vie personnelle. C’est l’application de la loi divine, qui rend les hommes heureux car ils vivent dans les règles de ces lois. Combien applique cette loi divine ?

L’érudit a intégré la connaissance intellectuelle, le spirite a intégré en plus les règles divines : celle de la loi d’amour, la loi du travail et l’humilité nécessaire. Alors combien parmi les spirites sont-ils de véritables spirites ? Combien ont le mot spirite à la bouche et combien le prononce t-il avec les lèvres et non avec le cœur ? Le Spiritisme a pour seul but l’amélioration des hommes, et le Livre des Esprits a été la clef donnée aux hommes pour ouvrir la porte du progrès moral.

N’est pas spirite celui qui n’a pas ouvert son cœur à l’amour divin dans son essence la plus pure. N’est pas spirite celui qui dit racca à son frère. N’est pas spirite celui qui perd son temps à ourdir des complots et à préparer un marchepieds à son ambition personnelle.

Haut les cœurs, ouvriers du Seigneur. Avancez en rangs serrés pour diffuser cette vérité inscrite dans la lumière du ciel divin. »