« Un cours régulier de Spiritisme serait professé dans le but de développer les principes de la science spirite et de propager le goût des études sérieuses. […] je regarde ce cours comme pouvant exercer une influence capitale sur l’avenir du Spiritisme et sur ces conséquences. »

Allan Kardec, Œuvres Posthumes, éditions Philman, Paris, 2004, p. 303.

 

DIPLÔME D’ÉTUDES SPIRITES

 

DIRECTION

INSTITUT AMELIE BOUDET
Tel : 01 60 18 92 65
Adresse postale : 8 rue Clairaut, 75 017 Paris
Essono Sandra, professeur référent de l’enseignement diplômant sanctionné par le Diplôme d’Etudes Spirites

Lieu de dispensation de l’enseignement : Salle l’article, 6 rue du Paradis, Métro Gare de l’Est.

CALENDRIER DES COURS

Premier semestre
Du dimanche 6 septembre 2009, 11h00 à 13h00, au Dimanche 10 janvier 2010, 11h00 à 13h00.

Second semestre
Du dimanche 7 février 2010, 11h00 à 13h00 au dimanche 4 juillet 2010.

INTRODUCTION

LE Diplôme d’études spirites (DES) est destiné à tous ceux qui désirent étudier et approfondir les bases fondamentales de la codification spirite, en particulier aux médiums qui souhaitent développer leur médiumnité au sein d’un Centre spirite.

PRÉSENTATION

Le Spiritisme est très mal connu. Ce terme invoque immanquablement  pour le quidam les tables tournantes, les Madames Irma, ou autres médiums voyants qui contre une rémunération substantielle prétendent dévoiler l’avenir, guérir les  maux de toute sorte, conjurer le sort, donner des nouvelles des disparus, ou les Médiums à sensations, invités dans les émissions sur le paranormal et qui se livrent à des activités aussi puériles que de tenter de découvrir le contenu d’une enveloppe fermée. Expériences qui échouent à chaque tentative. Charlatans que Georges Charpak, prix Nobel de physique en 1992, dénonce dans son ouvrage Devenez sorciers, devenez savants (2003). Beaucoup considèrent aussi que le  Spiritisme est une secte, qui  se livre à des activités plus ou moins suspectes.

Bien peu savent que sous ce terme si galvaudé, il y a une doctrine philosophique et morale,  éminemment sérieuse, ainsi qu’une science, dont les cadres théoriques ont été codifiés dans la deuxième moitié du XIXe siècle (de 1857 à 1869) par le Français Allan Kardec, et qui a pour finalité l’amélioration et le salut de l’homme. Il est encore moins connu que la croyance en l’existence de Dieu, « Intelligence suprême, cause première  de toutes choses »(1), est l’élément central sur lequel repose le Spiritisme, à l’instar de toutes les religions monothéistes.

Le DES propose à tous ceux qui le souhaitent de découvrir et  d’approfondir les aspects philosophiques et moraux de la doctrine spirite. Il propose un parcours intégrant :

  • l’acquisition des bases théoriques et conceptuelles de la doctrine spirite
  • Une initiation aux textes patrimoniaux de la codification spirite
  • une initiation à la rigueur méthodologique

L’acquisition de ce diplôme permet de

  • s’inscrire au cycle 2 : Etude et développement de la médiumnité,

- de postuler à la formation : Etude et développement de la médiumnité, proposée par le Centre Maria Munoz de médiums spirites, qui pour objectif de former des cadres spirites ayant intégré les connaissances théoriques et médiumnique de base pour diriger un groupe spirite avec sérieux, dans le respect d'une médiumnité sacrée.

ENSEIGNANTS

Membres de l’Institut Amélie Boudet, reconnus pour leur connaissance du Spiritisme, ayant réalisé des travaux de recherche publiés sur le sujet.

Shrabi Leila, cadre infirmière enseignante : Titre d’ingénieur-maître, option recherche clinique et master 2 : Audit-Expertise-Soins mention biologie santé (Université Paris XII Val de Marne), membre du comité de rédaction de la Revue Spirite, membre du comité de rédaction du Journal d’Etudesspirites, auteur de La médiumnité, une porte ouverte sur l’au-delà, Paris, 2009 et co-auteur du Dictionnaire des concepts spirites, Paris, 2009.

Essono Sandra, enseignante, capes d’histoire-géographie ; Master 2 science des religions (EPHE), membre du comité de rédaction de la Revue Spirite, membre du comité de rédaction du Journal d’Etudes spirites, co-auteur du Dictionnaire des concepts spirites, Paris, 2009.

ADMISSION

La préparation du DES est ouverte aux étudiants titulaires du Baccalauréat d’enseignement secondaire ayant suivi au moins deux années d’études supérieures, qui remplissent les conditions fixées par le règlement intérieur, après entretien avec le responsable du DES.

Selon les cas particuliers des dérogations peuvent être accordées par le directeur du DES, après entretien avec ce dernier.

INSCRIPTION

Sur rendez-vous pris avec le directeur du DES, avant le 6 septembre 2009, et acceptation de l’inscription.
Frais d’inscription étudiants : 150 euros (frais de location de salle et documents pédagogiques).

ORGANISATION DES ÉTUDES

1- Présentation
Les enseignements sont répartis sur trois ans, selon un rythme de 2 à 4 heures par semaine.

2- Règlement des études

2-1 Validation
Le passage en année supérieure est soumis à validation. L’étudiant doit obtenir une moyenne générale égale ou supérieur à 12 pour passer en année supérieure. La validation des cours se fait sous forme orale ou écrite (voir barème de notation).

2-3 Présentation du Cursus
Première année : Le Spiritisme et la codification spirite
Deuxième année : L’éthique et la morale spirite
Troisième année : La Philosophie spirite
Quatrième année : La science spirite/Le spiritisme et les religions

(1) A. KARDEC, Le Livre des Esprits, Paris, 1981, Question n°1.